2019 11 02 11 43 15 OMS

Recommandations MEC de la HAS, de l'OMS et du CDC.

Les différentes situations particulières en contraception classées par spécialité et type de contraception suivant la classification MEC (medical eligibility criteria) selon la HAS, l'OMS (WHO) et le CDC.

Ce document est disponibles aux adhérent.e.s. Pour y accéder, il suffit de se connecter... ou d'adhérer bien sûr !

Pour en savoir plus

Une fiche qui reprend les contraceptions suivantes :

  • Oestroprogestatives ;
  • Progestatives orales ;
  • Implant progestatif ;
  • DIU au cuivre ;
  • SIU au lévonorgestrel ;
  • Progestatifs injectables (DMPA…)

La classification MEC est ensuite adaptée pour les situations classées par couleur en fonction :

  • De l’âge/parité ;
  • Du post-partum/post-abortum ;
  • Du risque veineux ;
  • Du risque artériel ;
  • Des antécédents rhumatologiques ;
  • Des antécédents neurologiques ;
  • Des infections ;
  • Des pathologies gynécologiques ;
  • Des troubles endocriniens ;
  • Des anémies ;
  • De la transplantation d’organes solides ;
  • De la mucoviscidose ;
  • Des pathologies hépatiques ;
  • Des médicaments ;

Un tableau complémentaire comparable reprend la contraception d’urgence : OP, LNG, UPA et DIU au cuivre.

Une légende reprend la classification et de nombreuses notes explicatives.

Historique des versions

Version 2019.1

  • [Modification] Mise à jour mineure de l’OMS : le DIU au cuivre et le SIU à 52 mg de Lévonorgestrel passent à MEC 1 (au lieu de 2) si les femmes ont un risque important d’infection à VIH.