1280px 270811 028 CPS 6276796823

Back in time - Endométriose et adolescence

Retrouvez ici une FAQ ancienne mais pouvant rendre service en pratique quotidienne.
Ce cas clinique concerne les dysménorrhées primaires chez une adolescence et la nécessité de faire ou non une IRM pour dépister une endométriose.

Le questionnement

Bonjour à tous, est-il judicieux de proposer une IRM à une adolescente de 14 ans 1/2 (ça compte les 1/2 à cet âge ;-)) pour diagnostiquer une éventuelle endométriose ? La jeune fille est réglée depuis ses 11 ans, n’a jamais eu de rapport, et a depuis un an des règles abondantes et douloureuses ++. Et surtout, sa maman a de l’endométriose, et a eu sa fille par FIV. Du coup la mère est super angoissée que sa fille soit pareille… 

 

J’ai vu qu’il était important d’exploiter une dysménorrhée primaire, pour ne pas se retrouver embêter plus tard. Je l’ai juste mise sous Ponstyl en attendant, la mère n’est pas trop d’accord pour mettre sa fille sous contraception.

Vous devez être connecté pour pouvoir voir la suite de ce contenu.