FAQ – Coprescription des oestroprogestatifs et de l’implant au long cours

Ceci n'est pas une pilule.
Ceci n'est pas une pilule.

FAQ – Coprescription des oestroprogestatifs et de l'implant au long cours.

Médicalement est-il possible de garder l’implant et une pilule pestroprogestative pendant des mois ou des années ?

Le questionnement

Je vois une patiente nulligeste nullipare de 23 ans dans le cadre de son suivi gynécologique.
Suite à une découverte d’une endométriose par échographie en juin 2020, ma collègue  lui a proposé une pilule OP en continu en septembre.
La patiente avait par ailleurs un implant depuis deux ans, mais depuis un an les règles douloureuses étaient revenues tous les mois.
Je l’ai vu en octobre et j’ai proposé qu’elle garde l’implant encore un peu, en plus de démarrer la COP.

Médicalement est-il possible de garder l’implant et une pilule OP pendant des mois ou des années ? 

Mais ou est la réponse ?

Si l'écran n'est pas à la hauteur de vos attentes (on ne voit pas la réponse), deux solutions :

  1. Vous n'êtes pas adhérent. Pour soutenir l'aventure Formagyn, rien ne vaut une belle adhésion : c'est ici.
  2. Vous n'êtes pas connecté et là aussi, cela peut s'arranger en cliquant ici.

Mots clés pour la recherche

Implant, Nexplanon, Oestroprogestatifs, pilule, long cours, etonogestrel.

Related Articles

FAQ – Le Dienogest 2 mg donné dans l’endométriose est-il une contraception ?

FAQ – Le Dienogest 2 mg donné dans l’endométriose est-il une contraception ?
Le diénogest à 2 mg est un traitement de l’endométriose. S’agissant d’un progestatif à des dosages comparables à ceux des « pilules » ayant la même molécule, on pourrait imaginer un effet contraceptif. Qu’en est-il vraiment ?