Aménorrhée

FAQ - Aménorrhée depuis 2 ans chez une femme suivi en psychatrie sous Trevicta.

Une femme de 41 ans est suivie en psychiatrie. Elle est en aménorrhée. Est-ce lié à son traitement par trevicta ? Est-elle ménopausée ? Doit-on mettre en place une contraception ? Laquelle serait possible ?

Le questionnement

J’ai vu en consultation mercredi une patiente de 41 ans, G2P2, suivie en psychiatrie qui est sous Trevicta depuis 2 ans. Elle est en aménorrhée depuis cette date.

Les HCG de ce mois-ci sont négatifs. Elle présente une activité sexuelle depuis 8 ans. Du fait de son aménorrhée, elle est sans contraception (même partenaire).

  • L’aménorrhée secondaire est-elle liée au Trevicta (dose de 350 par injection tous les 3 mois) ?
  • Peut-on considérer qu’elle est ménopausée ?
  • La mise en place d’une contraception est elle pertinente ?
  • Si une contraception est nécessaire laquelle serait la plus adaptée ?

Mais ou est la réponse ?

Si l'écran n'est pas à la hauteur de vos attentes (on ne voit pas la réponse), deux solutions :

  1. Vous n'êtes pas adhérent. Pour soutenir l'aventure Formagyn, rien ne vaut une belle adhésion : c'est ici.
  2. Vous n'êtes pas connecté et là aussi, cela peut s'arranger en cliquant ici.

Mots clés pour la recherche

Aménorrhée. Psychiatrie. Hyperprolactinémie. Neuroleptiques.